En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Alertes Citoyens

Recevez les alertes de la commune de Garéoult par SMS, Mail ou sur votre téléphone fixe!

Inscrivez-vous

Newsletters

Recevez nos infos par courriel, inscrivez-vous !
Conditions d'utilisation

Agenda

Connexion

Prolifération des Sangliers - Un fléau compliqué

Photo sanglier dans piscine recadré

Comme vous l’avez sans doute constaté, les sangliers sont de plus en plus envahissants dans les jardins et les propriétés. Pourquoi ?

L’extrême sécheresse et la raréfaction de nourriture et d’eau dans les massifs forestiers poussent les sangliers vers des jardins plus humides et propices à la présence de terres arrosées et entretenues, facilitant leur recherche de vers, insectes et autres aliments. Puis, se familiarisant avec les résidents, les sangliers renversent et se nourrissent de nos ordures ménagères déposées en containers.

Or, le sanglier n’a pas de prédateur autre que l’homme pour effectuer une régulation des populations de sangliers.

Aussi, pour se préserver des désagréments, il y a deux solutions :

La présence d’une clôture suffisamment solide pour l’empêcher de pénétrer : clôture rigide infranchissable, mur bahut maçonné.

Les clôtures rigides métalliques doivent être coulées dans une fouille de béton pour empêcher la poussée puissante du groin du sanglier. Les murs bahuts maçonnés sont les plus efficaces. Tout le reste, grillage non encré, bois, ne résistent pas à la puissance de poussée de l’animal.

La régulation est une solution plus radicale mais elle ne peut être que très partielle compte tenu de cette importante prolifération et de la législation.

La Police rurale et la louveterie sont habilitées par le Préfet et le Maire à procéder à des tirs de régulation. Plusieurs tirs ont d’ailleurs été conduits pendant l’été.

Des battues sont également réalisées depuis le début de l’été par les sociétés de chasse agrées mais elles sont soumises à des règles très strictes de sécurité (distance des habitations, des routes, sécurité des tirs…). De plus, les avis des usagers sont partagés voire opposés sur l’action de chasse destinée à limiter par le prélèvement de têtes d’une part et l’éloignement d’autres animaux perturbés par les chiens de chasse et les tirs. La loi française telle qu’elle est aujourd’hui n’autorise pas de dérogation aux règlements et les représentants des sociétés de chasse engagent leur responsabilité pénale en cas d’infraction.

Aussi, en cas de présence dérangeante de sangliers, nous vous conseillons de contacter la police rurale. Dans certaines conditions et en fonction de situations particulières, géographique et environnementale, des tirs de régulation peuvent être envisagés.

Par ailleurs, avec la collecte individuelle des déchets ménagers et des conteneurs plus petits, les renversements sont fréquents par les sangliers. Deux dispositifs de blocage des conteneurs sont à l’étude par la collectivité mais complexes à mettre en place compte-tenu de l’individualisation de la collecte. Un peu de temps est donc nécessaire. A court terme, et comme solution transitoire, chacun doit essayer de trouver un système d’accrochage du conteneur pour empêcher le renversement (à un mur, une clôture, un portail ou un autre support rigide).

Le service d’enlèvement est prévenu de la généralisation de ce dispositif provisoire dans l’attente de solutions plus efficaces.

Enfin, il faut savoir qu’en fin de saison de chasse, en janvier, et depuis juillet, les battues locales prélèvent plusieurs centaines de sangliers, mais les laies continuent de produire plusieurs portées par an. Le sanglier étant un animal sauvage, il ne faut pas le nourrir car au-delà du fait que cela est interdit par le Code de la santé publique (Art 1311-2) et passible d’une contravention de 3ème classe, cela encourage également les animaux à se rapprocher des habitations.

Contacts utiles :

Police Rurale : Place du général de Gaulle – 83 136 GARÉOULT – Tél. 04.94.80.94.94

Centre Technique Municipal – Tél. 04.94.80.94.99

Fédération Départementale des Chasseurs du Var : Place Georges Clémenceau - 21 rue de Tielt - 83170 Brignoles / Tél. 04 94 80 06 95 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / http://fdc83.com

Pour connaître les dispositions relatives à la sécurité et la pratique de la chasse, ainsi que les dates d’ouverture et de fermeture de la chasse en fonction des espèces de gibiers, consultez l’arrêté préfectoral relatif à l’ouverture et à la clôture de la chasse pour la campagne 2019/2020 dans le Département du Var : http://www.var.gouv.fr/IMG/pdf/apouverture_generale.pdf